Making Notes

CV
de Joséphine Magnien

MON PARCOURS EN DÉTAILS

Juillet 2014 à Juillet 2020 :

Psychologue clinicienne chargée de mission auprès de victimes de la traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle.

Femmes nigérianes anglophones mineures et majeures.

Association communautaire de santé «Bus des Femmes», Paris 20ème.

Cheffe de projet « choice » & « Gift » : Vanessa SIMONI, sociologue.

Partenaires : association « Aux Captifs, la Libération », foyer Jorbalan pour la mise à l’abri, Policlinique de l’Hôpital Saint-Antoine (Dr Véronique VASSEUR), Centre de Diagnostic de l’Hôpital Hôtel-Dieu (Dr Hélène De CHAMPS-LEGER).

CDI —0,50ETP. 

> Prise en charge thérapeutique individuelle : clinique interculturelle et clinique du psychotrauma 

> groupes de paroles (droits & liberté, santé sexuelle, emprise du réseau)

> accompagnement aux procès en pénal (partie civile)

> formation de partenaires ASE (éducateurs) 

> rédaction d’attestations de suivi (CIVI, OFPRA, etc.) 

Janvier à Août 2019 :

Psychologue clinicienne en Centre Municipal de Santé, en Protection Maternelle & Infantile (PMI) et en crèche via la mairie de Drancy (93).

Contractuelle - CDD - 0,50 ETP. 

> supervision d’équipe / groupes de paroles

> médiation auprès des familles

> psychothérapies individuelles, de couple et familiales

> orientations réseau pédopsychiatrique du département

> réunions pluri-professionnelles en service social, avec l’ASE : prévention des maltraitances infantiles. 

Octobre 2012 à Octobre 2016 :

Psychologue clinicienne au sein du foyer de l’enfance CLAIR - MATIN (association ESPEREM, Paris 12ème) auprès d’adolescents et jeunes majeurs assujettis à une mesure de l'Aide Sociale à l’Enfance (ASE) dont plusieurs Mineurs Isolés Etrangers (MIE).

CDI – 0,50 ETP – CCN 51. 

Janvier à Août 2013 :

Psychologue clinicienne au sein du foyer d’urgence le P.H.A.R.E, (association ESPEREM, Paris) foyer de mise à l’abri pour femmes victimes de violences, avec enfants.

Remplacement de congé maternité – 0,50 ETP – CCN 51. 

Octobre 2012 à Janvier 2013 :

Collaboratrice Occasionnelle de Justice à l’APCARS : Service d’enquêtes sociales rapides au Tribunal de Grande Instance de Paris : Evaluation de la situation familiale, socio-professionnelle et sanitaire des personnes déférées. 

FORMATIONS

Juin 2013 :

Diplôme Universitaire (D.U.) de Victimologie à l’Université Paris V – René Descartes.

Sous la direction du Psychiatre Gérard Lopez (conférences de M-F Casalis, M-F Hirigoyen, et autres). Rédaction d'un mémoire sur les groupes de paroles dédiés aux femmes victimes de violences conjugales.

Formation initiale de 165 heures. 

Juin 2012 :

Master 2 Professionnel de Psychologie Clinique et Psychopathologique à l'Université Paris V – René Descartes.

Stage de 300 heures aux Urgences Médico - Judiciaires (UMJ) de l’hôpital Hôtel-Dieu – Paris 4ème (Dr Caroline Rey-Salmon) via l’association Paris – Aide aux Victimes (réseau « France Victimes »), supervisé par Carole Damiani, psychologue directrice.

Rédaction d'un mémoire professionnel supervisé par Clara Duchet, psychologue au sein de l’unité de psychotraumatisme de l'hôpital Tenon – Paris 20ème. 

Juin 2011 :

Master 1 de Psychologie Clinique et Psychopathologique à l’Université Paris V – René Descartes.

Stage de 600 heures au sein de l’Association ESPEREM, auprès d'Alain Rouby & Brigitte Salaun, psychologues en CHRS, Paris 12ème.

Foyer d'accueil pour femmes en difficultés, avec enfants. 

Juillet 2010 :

Stage de 120 heures en Psychiatrie Adulte auprès de Geneviève Ayach, psychologue au sein de l'unité du Pr. Vacheron - Secteur 13.

Centre Hospitalier Sainte-Anne. Paris 14ème. 

Juin 2009 :

Licence de Psychologie à l’Université Paris V – René Descartes. 

Rédaction d'un mémoire supervisé par Carole Damiani sur le métier de psychologue en commissariat : rencontres de professionnels en poste parmi lesquels Mme de Saint-Sauveur (95), M. Chabier (95), Mme Hervier (Paris 15ème), Mme Kirchhoffer (Paris 13ème) et Mme Larremendy (2ème DPJ - Paris). 

 

QUI EST PSY ?

  • Psychiatre : médecin spécialisé qui établit un diagnostic et prescrit un traitement médicamenteux adapté aux maladies psychiques et souffrances mentales.Ses consultations sont remboursées par l’assurance maladie. 

  • Psychothérapeute : peut jouir de ce titre un psychologue qui a un diplôme de Master 2 en « clinique et psychopathologie ». Ce titres est réglementé depuis 2010 et nécessite l’inscription du professionnel au répertoire ADELI de l’Agence Régionale de Santé (ARS). 
     

  • Psychanalyste : ce n’est pas une profession réglementée, il n’y a pas de parcours universitaire diplômant. Le psychanalyste a lui-même suivi une thérapie personnelle. 
     

  • Psycho-praticien : ce n’est pas une profession réglementée. Ce nom de métier est libre d’emploi. 

  • Psychologue : c’est une profession réglementée dont le titre est protégé par la Loi depuis 1985, nécessitant au minimum 5 années d’études universitaires (DEUG – LICENCE – MASTER 2) et l’inscription au répertoire professionnel ADELI de l’Agence Régionale de Santé (ARS). 
    Il peut être clinicien (donc « psychothérapeute »), psychologue du travail (ressources humaines), psychologue scolaire (orientation), neuropsychologue (passation de bilans de QI, remédiation cognitive, etc.), et autres.

Le code de déontologie est commun, quelques soient leur mode d’exercice et leur cadre professionnel, y compris leurs activités d’enseignement et de recherche.
Sa finalité est avant tout de protéger le public et les psychologues contre les mésusages de la psychologie et contre l’usage de méthodes et techniques qui se réclament abusivement de la psychologie. 
Les organisations professionnelles signataires du code s’emploient à le faire connaître et respecter.

Dernière mise à jour en 2012.

Centre Médico-Psychologique

Nous rappelons qu’il existe des centres médico-psychologiques (CMP) proposant des consultations gratuites pour les personnes en difficulté financière. Les CMP sont des établissements publics français chargés d’un secteur géographique déterminé. Ils sont rattachés à un hôpital public qui regroupent des spécialistes (médecins psychiatres, psychologues, infirmières, assistants sociaux, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, éducateurs spécialisés) et proposent une offre de soins mentaux entièrement prise en charge par la Sécurité Sociale. 

 

INFORMATIONS & PREVENTION

Cliquez pour agrandir l'image !